Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > 1887, uchronie en bande-dessinée
  • > Plan de gréement et de voilure de « La Fulminante », frégate stellaire française cuirassée d’escorte à voiles solaires inversées et à propulsion mixte de la classe « Robert Surcouf »

Plan de gréement et de voilure de « La Fulminante », frégate stellaire française cuirassée d’escorte à voiles solaires inversées et à propulsion mixte de la classe « Robert Surcouf »

Plan de gréement et de voilure de

50×70

encre

La lutte contre les vaisseaux barbaresques infestant les grandes lignes commerciales sidérales et pillant sans vergogne les
navires marchands désarmés est une constante préoccupation de nos marines nationales.
Au printemps 1868, les actes répétés et impunis de piraterie envers ses gallions de transport contraignirent la Compagnie
Castillane des Fèves & Cacao de Jupiter à faire cesser ses approvisionnements à destination de l’Europe.
La pénurie soudaine de chocolat au mois de mai provoqua alors de violents troubles sociaux; à Nanterre, les étudiants
révoltés occupèrent l’université et lancèrent des appels à la grève générale. Pour apaiser le climat social tendu, le
gouvernement français décida de prendre sur ses stocks stratégiques et fit distribuer à la population l’ensemble des rations
de pâte à tartiner des équipages de la flotte spatiale, ce qui permit le retour au calme.
Bien décidée à en finir une fois pour toute avec la flibuste, la France dépêcha une frégate stellaire armée, « la Fulminante »,
fleuron de sa marine, aussi à l’aise, grâce à son ingénieux système de voiles à vent solaire réctractable et sa propulsion
secondaire à vapeur, dans les vide intersidéraux que dans les fleuves planétaires.
Aux abords des lunes martiennes, l’équipage découvrit qu’il n’y avait pas de pâte à tartiner chocolatée dans les soutes et
une mutinerie éclata. Les mutins prirent alors le contrôle du vaisseau et la frégate bat depuis ce temps pavillon noir sous
le nouveau nom de : « Amertume du cacao ».

 

Pas de Commentaires à “Plan de gréement et de voilure de « La Fulminante », frégate stellaire française cuirassée d’escorte à voiles solaires inversées et à propulsion mixte de la classe « Robert Surcouf »”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Azimutard |
PEINTURE DARF |
Poussinour's Family |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECRIVAIN DRAMATURGE
| It's so Fanny !
| Deux "Illustrateuses" pour ...