Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

Carpe Koï Doitsu

Carpe Koï Doitsu dans Encres modernes p1260031-496x1024

25×35

encre

.
 

Trois carpes Koï Bekko

Trois carpes Koï Bekko dans Koi p1260025-346x1024

20×55

essence de pistache, sel, encre & acrylique blanche

.
 

Touareg pensif II

Touareg pensif II dans peuples du désert 2 p1240022-745x1024

40×50

aquarelle & crayons pastel

la version encre bleue n’était pas très bonne donc je l’ai reprise avec une technique mixte

.
 

Touareg pensif

Touareg pensif dans Estampes & encres p1220019-750x1024

40×50

encre de couleur

.
 

1887 : « Pierre des âmes », désert occidental de Portia, 12ème lune d’Uranus, vestige monolithique de quartz bleu massif attribué à

1887 :

40×50

encre, aquarelle & sel

On sait peu de choses de la civilisation lémurienne antique dont les monuments, délaissés par les indigènes, sont aujourd’hui
pour la plupart ensevelis sous le sable uranien. En 1884, le jeune George Edward Stanhope Molyneux Herbert, 5ème comte de
Carnarvon, organise un vaste chantier de fouilles archéologiques et il confirme la théorie de leur origine funéraire en
découvrant la tombe du roi de Lémure Ivvklin Igrekabé à qui cet artefact gigantesque, auquel les portiens prêtent des
pouvoirs maléfiques, est consacré.
En 1886, Lord Carnarvon meurt d’une congestion foudroyante provoquée par l’absorbtion trop rapide d’un verre de curaçao trop
frais. Un de ses adjoints décède peu après de douloureuses brûlures d’estomac après avoir ingéré une caisse entière de bleu
d’Auvergne et un troisième succombe au coup porté violemment à son front par la boule de billard américaine numéro 2 qu’il
venait de frapper et qui a ricoché sur la bande. 23 autres personnes présentes au moment de l’exhumation de l’ancien
monarque lémurien trouveront une mort atroce (et bleutée) dans les années qui suivront la profanation. Il n’en fallait pas
plus pour créer et alimenter le mythe désormais célèbre d’une malédiction ancienne.

.
 

Cavalier indonésien, joueur de pasola

Cavalier indonésien, joueur de pasola dans peuples d'Asie p1150015-780x1024

24×30

encre, café, sel & aquarelle

.
 

1887 : Chaka Isandhlwana III, fils du roi zoulou Cetshwayo, prince-régent d’Umbriel, 2ème lune d’Uranus

1887 : Chaka Isandhlwana III, fils du roi zoulou Cetshwayo, prince-régent d'Umbriel, 2ème lune d'Uranus dans 1887, uchronie en bande-dessinée b569-1024x788

24×32

encre de couleur & sel

La victoire des forces zoulous contre la garnison britannique du poste avancé uranien d’Umbriel en janvier 1879 frappa de
stupeur les cours européennes pour deux raisons:
tout d’abord, il semblait alors inconcevable qu’une troupe professionnelle équipée d’armes modernes soit défaite, même en
infériorité numérique, par des guerriers dotés d’armes ancestrales, faiblesse il est vrai compensée par l’astucieuse
utilisation de contingents d’Impondozankomos, indigènes géants dont les cornes gigantesques firent des ravages dans les
rangs de nos troupes coloniales.
Mais surtout nul en Europe n’imaginait qu’une nation africaine serait capable d’assimiler aussi rapidement la technologie
nécessaire à l’exploration et à la conquête spatiale.
Depuis 1885 sous le joug zoulou du jeune et cruel Chaka Isandhlwana III, la lune d’Uranus s’est, dès le début, bâtie sur une
stricte séparation, voulue par les colonisateurs noirs, entre races terriennes et extra-terriens, ces derniers, considérés
comme citoyens de seconde zone dénués de tout droit, étant réduits à des tâches subalternes et mis à l’écart par la classe
gouvernante zoulou, position politique d’exclusion qui, l’avenir nous le dira, s’averera forcément difficile à tenir.

 

 

.
 

Guerrier Danakil

Guerrier Danakil dans peuples d'Afrique 2 p1130012-794x1024

24×30

café, cacao, encre, acrylique blanche & sel

.
 

Corbeaux dans la neige

Corbeaux dans la neige dans animaux b568-740x1024

24×32

encre & sel

.
 

Thé touareg

Thé touareg dans clair-obscur p1100012-776x1024

50×70

crayons pastel

mauvaise photo, désolé…

.
 

Kisangani

Kisangani dans Estampes & encres b567-680x1024

20×15

encre & sel

.
 

Passagers du désert

Passagers du désert dans peuples du désert p1040015-760x1024

24×32

café, crayon, sel & acrylique

.
 

L’explorateur Richard Francis Burton, le 17 avril 1864 à Phlegra Montes (Mars), prenant un repos bien mérité sur un rocher, lors de la première expédition infructeuse à la recherche de l’insaissable koala à bonnet, le « petit bleuté de la montagne »

L'explorateur Richard Francis Burton, le 17 avril 1864 à Phlegra Montes (Mars), prenant un repos bien mérité sur un rocher, lors de la première expédition infructeuse à la recherche de l'insaissable koala à bonnet, le

24×32

crayon

Une légende martienne raconte que, sur les hauteurs des Monts Phlegra vit, retranché dans une inexpugnable forteresse, un
petit koala turquoise, affublé d’un bonnet disproportionné, qui règne d’une main de fer sur une secte de disciples, les
Koalachischins, montagnards superstitieux qui le vénèrent comme une divinité et seraient prêt à offrir leur vie sans la
moindre hésitation pour celui dont on ne murmure le nom qu’avec crainte : le petit bleuté de la montagne.
Ce mystérieux prophète, que l’on confond parfois avec une inoffensive peluche, professe une religion particulière, le
koalisme, variante régionale du soufisme, basée sur l’observation stricte de cycles de sommeil longs.
Doté d’un caractère irascible et d’une volonté inébranlable de domination de la planète rouge, le marsupial bonneté envoie,
à la plus petite contrariété (et elles sont nombreuses, tant le fait constant qu’on le prenne pour un ourson en peluche le
plonge dans d’irrépressibles accès de fureur) ses séides disiplinés à l’assaut de ses ennemis.
Heureusement, les assassins fanatisés, tenus par leur doctrine religieuse de dormir 21 heures par jour, ne sont guère
efficaces.
En 1864, l’aventurier controversé Richard F. Burton, connu pour avoir, en compagnie de son cartographe Philip-Jose Farmer,
remonté et exploré sur Venus 5 ans auparavant le fleuve Eternité jusqu’à sa source, tenta en vain malgré plusieurs
coûteuses expéditions dans les rocheuses martiennes, de trouver une trace probante du légendaire petit bleuté de la montagne.

.
 

Lac de l’ouest, Hangzhou, coucher du soleil

Lac de l'ouest, Hangzhou, coucher du soleil dans Estampes & encres pc300039-387x1024

20×55

encre, colorants alimentaires, sel & tomate

.
 

Plan de gréement et de voilure de « La Fulminante », frégate stellaire française cuirassée d’escorte à voiles solaires inversées et à propulsion mixte de la classe « Robert Surcouf »

Plan de gréement et de voilure de

50×70

encre

La lutte contre les vaisseaux barbaresques infestant les grandes lignes commerciales sidérales et pillant sans vergogne les
navires marchands désarmés est une constante préoccupation de nos marines nationales.
Au printemps 1868, les actes répétés et impunis de piraterie envers ses gallions de transport contraignirent la Compagnie
Castillane des Fèves & Cacao de Jupiter à faire cesser ses approvisionnements à destination de l’Europe.
La pénurie soudaine de chocolat au mois de mai provoqua alors de violents troubles sociaux; à Nanterre, les étudiants
révoltés occupèrent l’université et lancèrent des appels à la grève générale. Pour apaiser le climat social tendu, le
gouvernement français décida de prendre sur ses stocks stratégiques et fit distribuer à la population l’ensemble des rations
de pâte à tartiner des équipages de la flotte spatiale, ce qui permit le retour au calme.
Bien décidée à en finir une fois pour toute avec la flibuste, la France dépêcha une frégate stellaire armée, « la Fulminante »,
fleuron de sa marine, aussi à l’aise, grâce à son ingénieux système de voiles à vent solaire réctractable et sa propulsion
secondaire à vapeur, dans les vide intersidéraux que dans les fleuves planétaires.
Aux abords des lunes martiennes, l’équipage découvrit qu’il n’y avait pas de pâte à tartiner chocolatée dans les soutes et
une mutinerie éclata. Les mutins prirent alors le contrôle du vaisseau et la frégate bat depuis ce temps pavillon noir sous
le nouveau nom de : « Amertume du cacao ».

 

.
 

Azimutard |
PEINTURE DARF |
Poussinour's Family |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECRIVAIN DRAMATURGE
| It's so Fanny !
| Deux "Illustrateuses" pour ...