Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2012

Novice bouthanais 2

Novice bouthanais 2 dans clair-obscur hpim0193g1-807x1024

40×50

crayons pastel

photo très mauvaise…

 

.
 

Novice bouthanais

Novice bouthanais dans peuples d'Asie hpim0176a-716x1024

30×40

pigments marqueterie & crayons pastels

 

.
 

1887 : Chaman de la tribu des Guerriers Gorgones Galatéens, Ligue Rebelle Océanique de la Première Revolte Benthique Neptunienne (1862-1864)

1887 : Chaman de la tribu des Guerriers Gorgones Galatéens, Ligue Rebelle Océanique de la Première Revolte Benthique Neptunienne (1862-1864) dans 1887, uchronie en bande-dessinée b530-716x1024

21×29.7

crayon

 

.
 

Nishi 2

Nishi 2 dans peuples d'Asie hpim0174d1-709x1024

30×40

encre & sel

 

.
 

Nishi

Nishi dans peuples d'Asie hpim0169j1-846x1024

30×40

crayons pastels & acrylique

 

.
 

Tecsu-Më VIII le Tacheté, dernier souverain du clan unifié des Polybrachiaux à symbiose carpée d’Adrasthée, quinzième Lune de Jupiter

Tecsu-Më VIII le Tacheté, dernier souverain du clan unifié des Polybrachiaux à symbiose carpée d'Adrasthée, quinzième Lune de Jupiter dans 1887, uchronie en bande-dessinée b532-727x1024

24×30

encre (plume)

Dernier descendant en date d’une longue lignée dynastique marquée par un trop fréquent recours à la consanguinité, Tecsu-Më
VIII dirige d’une main molle l’Empire Carpien de la quinzième lune de Jupiter lorsque les premiers gallions espagnols y
débarquent en 1861.
Trompé par l’antique prédiction locale, annonçant que « des hommes à quatre membres viendraient du ciel pour apporter le
bonheur à son peuple », le souverain placide accueille l’invasion avec une bonhommie teintée d’idôlatrie.
Les modernes conquistadors, adoucis par la facilité de leur conquête, sympathisent bientot avec ces autochtones qui restent
étonnamment bien disposés à leur égard, malgré les inévitables pillages et les nombreuses exactions qui caractérisent
toujours les premiers contacts entre européens et indigènes inférieurs.
Les convoitises envers les immenses réserves de cacao fin (le fameux « El Chocolado« ) d’Adrasthée et une obscure querelle
théologique entre franciscains de Galice et prêtres locaux à propos de la croix de Lorraine que les polybrachiaux, pour des
raisons logiques, souhaiteraient pouvoir adopter, et que la Sainte Inquisition règle rapidement en multipliant les bûchers
spectaculaires, font, au fil des mois dégenerer la situation entre la fière et dominatrice Espagne, sûre de son droit, et le
peuple doux et pacifique de la lune jupiterienne.
Voyant son peuple peu à peu réduit à la servitude et son pays mis en coupe réglée par les envahisseurs, Tecsu-Më VIII, ne
parvenant pas à se pardonner sa tragique erreur de jugement initiale, met fin à ses jours en se jettant dans une cuve
chauffante de chocolat en cours de cristallisation à 43°.

 

.
 

Profil de lion

Profil de lion dans animaux hpim0155g-761x1024

30×40

pigments marquetrie, pastels & acrylique blanche

 

.
 

Capitaine de la cavalerie lourde de la garde prétorienne amazone de Venus, bataille des hauts-plateaux de Tessera Fortuna, 12 janvier 1885

Capitaine de la cavalerie lourde de la garde prétorienne amazone de Venus, bataille des hauts-plateaux de Tessera Fortuna, 12 janvier 1885 dans 1887, uchronie en bande-dessinée hpim0164a5-1024x755

 50x7o

encre (plume) & aquarelle

Malgré quelques révoltes sporadiques, les rapports entre la Grande-Bretagne et la nation amazone demeurèrent longtemps,
quoique parfois tendues, relativement amicales. Les troupes écossaises, stationnées à la frontière, se prêtaient de bon
coeur, et souvent même avec l’enthousiasme des garnisons, aux coutumes du pays nécessitant, pour la démographie de ce peuple
matriarcal, l’adjonction à intervalles réguliers de géniteurs mâles.
En 1881, le nouveau gouverneur local, Edward Rochester, dont le caractère ombrageux était heureusement tempéré par la douceur
de son épouse Jane, parvint grâce à une habile politique commerciale et une diplomatie conciliante à perpétuer le status quo
en vigueur. Las, la rumeur persistante qu’il emprisonnait dans une des tours de son manoir vénusien sa première épouse enfla
et le ressentiment grandit dans la population occupée, choquée d’un tel traitement infâmant envers leur sexe et transforma
la région en poudrière. En hiver 1884, échauffées par la suffragette Hubertine Auclert, tout juste arrivée de Paris et
ravitaillées en armes par un trafiquant et aventurier français notoire, Arthur Rimbaud (ce qui laisse penser à une
intervention en sous-main de l’empire français), les amazones se soulevèrent et commencèrent à mener une couteuse guerilla
envers la Couronne.
La bataille rangée de Tessera Fortuna constitua un véritable tournant dans cette guerre d’usure; d’abord favorable à nos
troupes, la fortune des armes changea de camp à la suite de la défection du 9ème Régiment de Hussards impériaux du Cheshire
et la perte de notre artillerie qui en découla, qui permit aux rebelles d’attaquer nos forces depuis les hauteurs.
Les charges répétées de la cavalerie lourde amazone ébranlèrent le moral de notre armée et finirent par emporter nos lignes,
malgré leur résistance desespérée, ne laissant à l’issue du combat que quelques survivants Gurkhas hébétés sur le champ de
bataille.
La nouvelle de cette cuisante défaite frappa l’opinion publique à tel point que Sa Majesté Victoria fit venir à Londres en
mars 1886 une délégation autour de la Reine amazone Boadicée afin de signer un armistice et un accord de paix leur octroyant
une autonomie certaine au sein du dominion vénusien.

Ordre de bataille du 12 janvier 1885 :

Grande-Bretagne       

2nd (Prince of Wales’ Own) Gurkha Regiment (Sirmoor Rifles) 
23rd Regiment (Punjab) Bengal Infantry (Pioneers)  
9th Imperial Hussards of Cheshire (Venusian Cat-People Brigad) 
60th rifles        
92nd Highlanders       
6/8 Royal Artillery

Nation amazone

1ère division de la cavalerie lourde de la garde prétorienne
8ème régiment de cavalerie légère
2ème régiment d’infanterie « Hélèna »
4ème régiment d’infanterie « Athèna »
1ère brigade de tricoteuses (forces spéciales)
5ème escadron d’aérostat de transport

.
 

Châteauneuf-de-Mazenc

Châteauneuf-de-Mazenc dans divers b538-740x1024

24×30

crayon

 

.
 

1887 : Eleveur de Bicéphales aquilins des steppes despiniennes de Neptune

1887 : Eleveur de Bicéphales aquilins des steppes despiniennes de Neptune dans 1887, uchronie en bande-dessinée HPIM0121i-745x1024

50×70

encre (plume & pinceau)

Notre cuisine anglaise est souvent raillée sur le continent mais la gastronomie réputée la plus exécrable de tout le
système solaire se trouve sur Despina.
Elevés au biberon depuis le plus jeune âge par les nomades, les bicéphales aquilins leur servent de montures ailées et leurs
oeufs aigres, que l’on consomme pourris, leur permettent de survivre au rude climat et à la végétation désolée grâce à
l’omelette à la tourbe sèchée, plat national de la lune uranienne, à l’ingestion duquel seul un estomac solide peut resister.
Depuis la colonisation spatiale russe et austro-hongroise, dont l’aigle à deux têtes est l’emblème, l’espèce est protégée,
mais les despiniens préfèrent braver l’interdit plutôt que de renoncer à leur mets favori (d’autant plus que le seul autre
plat de la gastronomie locale est le ragoût de galets tranchants au bain de pieds sales)

 

.
 

Odyssée : Le festin de l’équipage

Odyssée : Le festin de l'équipage dans l'Odyssee hpim0153g-1024x733

50×70

encre, acrylique, sel, javel & pigments marqueterie (merci Norbert)

 Homère, l’Odyssée – Chant XII »

 « Ainsi parle Euryloque, et tous mes compagnons l’applaudissent. Ils choisissent les meilleurs boeufs de Hèlios,
car les boeufs noirs au large front paissent non loin de la nef à proue bleue. Et, les entourant, ils les vouent aux
Immortels, ils font des prières et coupent le tendre feuillage d’un chêne à la haute chevelure car il n’y avait plus
d’orge blanche dans le navire. Quand leurs prières sont terminées, ils égorgent les boeufs et les écorchent, puis,
ils rôtissent les cuisses recouvertes d’une double graisse, et ils posent par-dessus les entrailles crues.
Mes guerriers, n’ayant plus de vin pour faire les libations sur le feu du sacrifice, font rôtir les boeufs et
les arrosent avec de l’eau. Lorsque les cuisses sont consumées et que mes compagnons ont goûté les entrailles,
ils divisent le reste en morceaux et les percent avec de longues broches. »

Homère,  l’Odyssée – Chant XII »

 

.
 

Vieux fumeur chinois

Vieux fumeur chinois dans peuples d'Asie hpim0151-767x1024

35×45

aquarelle, encre, sel & crayons aquarellables

 

.
 

1887 : Loen-Kinä

1887 : Loen-Kinä dans 1887, uchronie en bande-dessinée HPIM0090-754x1024

50×70

encre (plume)

 His dead are in the churchyard-thirty generations laid.
Their names were old in history when Domesday Book was made;
And the passion and the piety and prowess of his line
Have seeded, rooted, fruited in some land the Law calls mine.

Not for any beast that burrows, not for any bird that flies,
Would I lose his large sound council, miss his keen amending
eyes.
He is bailiff, woodman, wheelwright, field-surveyor, engineer,
And if flagrantly a poacher-’tain’t for me to interfere.

Rudyard Kipling – The Lande

Si l’imagination fertile de nos poètes romantiques s’est enflammée pour ce hors-la loi uranien, c’est que son destin
s’y prête bien : A 17 ans, frèle adolescent, il assista, impuissant, au massacre de tout son village par une unité de
soudards mamelouks. Horrifié, il vit le chef de la troupe irrégulière turque arracher le coeur de sa promise et l’emporter
dans sa gibecière. Il rejoignit alors les rangs de l’Armée Républicaine de Libération où, brûlant d’amertume, il combattit
sans pitié les troupes ottomanes occupant la lune desdémonienne.
Lorsque, à bout de ressources, la Résistance négocia sa reddition, il refusa de déposer les armes et poursuivit seul son
implacable vengeance en bandit solitaire semant la mort sur son fidèle destrier bipède.
La légende raconte qu’il retrouva un par un les assassins des siens et les abattit d’une flèche implacable et mortellement
précise de son arc électrique mais que le capitaine turc parvint à lui echapper et qu’il continue inlassablement à le
rechercher à travers tout le pays.
Insaisissable et determiné, il fut plusieurs fois donné pour mort sans que l’on puisse vraiment identifier son cadavre de
manière formelle.
Les paysans desdémoniens, qu’il protégea des abus de l’armée ottomane, racontent qu’il n’aura de cesse d’accomplir
sa vendetta et qu’il ne prendra de repos que lorsque le coeur aimé de sa fiancée regagnera le sol de sa terre natale.
On prétend aussi que certains matins, sur la lande, on aperçoit à travers la brume la silhouette fantômatique d’un cavalier
mélancolique qui disparait à la vitesse du vent, ne laissant derrière lui que l’écho des glougloutements de sa monture.

.
 

Mauritanienne (dessin de base)

Mauritanienne (dessin de base) dans divers HPIM0110f-794x1024

24×30

crayon

 

.
 

Mauritanienne 3

Mauritanienne 3 dans peuples du désert 2 HPIM0115-776x1024

24×30

bronze alimentaire, sel & acrylique blanche

 

.
 

Azimutard |
PEINTURE DARF |
Poussinour's Family |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECRIVAIN DRAMATURGE
| It's so Fanny !
| Deux "Illustrateuses" pour ...